Accueil > Activités > Axe D - CARE technology

Axe D - CARE technology

Matthieu Tixier - @
Charles Lenay - @

Présentation

Nous entendons par « Care Technologies » toutes les technologies qui participent à l’attention et au soin porté à autrui qu’il soit malade ou non, et que le soin porte sur des handicaps sociaux ou physiques, occasionnels ou permanents, collectifs ou individuels. Elles concernent donc autant nos travaux sur les supports techniques des liens sociaux (démocratie électronique, littératie numérique, genre et technologie, responsabilité écologique, CSCW, serious games...) ; que les questions des technologies qui supportent le soin à autrui dans le domaine de la santé (e-santé et télésurveillance, suppléance perceptive de systèmes d’aide pour les personnes handicapées, cartographie dynamique des systèmes de soins, ...).

Il faut être particulièrement attentif aux enjeux d’une distinction entre des technologies qui prétendent « prendre soin » à la place des acteurs humains classiques, et les technologies qui servent à aider, rendre possible, l’attention vers autrui entre des humains, c’est-à-dire différentes formes de mises en relation (verticales comme entre l’hôpital et le patient, ou horizontale comme entre les patients constituant des communautés).

La question du Care renvoie en même temps sur les problématiques les plus fondamentales de la sociologie théorique (lien sociaux, autrui et l’impersonnel collectif) ; leur renouvellement dans les nouvelles conditions techniques des big data ; et les nouveaux enjeux écologiques et éthiques de la mondialisation techniques et informationnelle...

Dans la continuité des réflexions menées dans l’axe D, le GIS a soutenu matériellement l’organisation par l’équipe TechCICO de l’UTT d’un symposium sur la thématique de "L’Internet des faibles" qui s’est tenu les 15 & 16 octobre 2015 à Troyes. Ce symposium a plus spécifiquement abordé les questions suivantes :

  • Quels usages de l’Internet ont les populations et les individus en situation de faiblesse ?
  • Quels effets l’usage de l’internet a sur cette situation de faiblesse ? Permet-il de la dépasser, de la rendre manifeste, de la renforcer ?
  • Lorsqu’un dispositif informatique est supposé avoir comme utilisateurs des populations en situation de faiblesse, quel effet cette cible a sur la conception du dispositif ?

Animation scientifique

  • 15-16/10/2015 : Symposium sur « L’internet des faibles »
  • 16/10/2015 : Réunion de l’axe CARE Technology (Troyes)